Osez la péniche !

La vie marine, les sept mers, les vents alizés et le soleil lointain de Cipango (le Japon, bien sûr)… Bon, en dormant sur une péniche, le risque de pourchasser un narval avec le Capitaine Nemo est minime, mais quand  même ! Des couchettes luxe au fil de l’eau, entre les peupliers, les nymphéas et les saules pleureurs. Le tableau est digne des peintures des meilleurs impressionnistes.peniche

On vous emmène à l’ombre de ces arbres, où les flots sont paisibles, et le sommeil profond. Les meilleures chambres d’hôte sur l’eau :

Sous le pont Mirabeau coule la Seine…

En aval de la Seine parisienne, on ne trouve plus des bateaux mouche, mais des embarcations tout aussi longues. L’avantage, c’est qu’elles ne sont pas aménagées pour le tourisme de masse avec un speaker qui braille dans le micro…. Mais pour votre confort.

bateaudeflo

Un peu à l’ouest de Paris (Port-Marly), là où la bonne société parisienne allait se reposer le week-end au 19e siècle. Vous y trouverez le bateau de Flo, plus luxueuse chaloupe des Yvelines. La déco chic de la péniche de Florence ne laisse rien au hasard : on se croirait dans un intérieur bien tenu : fauteuils douillets, parquet, banquettes.  La pièce principale est même habitée par un piano à queue sur lequel les convives virtuoses dégourdissent leurs doigts. Choisissez la suite ‘Monet’ : depuis le bain, on regarde l’eau clapoter au le hublot.

Une véritable brise marine pour matelots en herbe.

Pour ceux qui ne  veulent pas trop s’éloigner du métro, le Boudoir de Serendipity est l’étonnante embarcation d’Asnières. Dans ce bâtiment du passé, la déco a été passée au crible du modernisme de bon goût. Meubles anciens, objets contemporains. Petit-déjeuner maison et glouton. Un pont digne des plus belles terrasses parisiennes. Randonnées le jour, sur les berges ou, eh bien, sur la Seine !

Et surtout, surtout….  La délicieuse attention de Marie, aux petits soins avec ses convives.

boudoirserendipity

 

Etoiles du Sud

Même si vous avez le pied marin, deux bâtiments offrent de quoi perdre pied.

Sur le Canal du Midi, loin des quelques embarcations qui passent d’écluse en écluse, l’élégante péniche Mirage. Qui n’a, malgré son nom, rien d’une illusion (ouf). La paisible embarcation de Pascal et Myriam est retranchée de l’agitation de Carcassonne, entre deux bosquets. Au milieu, l’eau coule doucement. Et nous, on se la coule douce.
La déco des chambres s’inspire du désert africain. La plus belle, c’est la chambre ‘Oasis’, aux jolis tons de lavande. Dans l’ancienne cabine du capitaine, elle est aujourd’hui bien plus comfy, avec sa baignoire et ses huiles essentielles. En journée, promenades en canoë ou à vélo.

mirage

Qui a dit que la péniche était un bateau de fleuve ? Que nenni, la péniche Djébelle vous permet de larguer les amarres (ou presque). A l’embouchure de l’Adour, juste au large de Bayonne les deux chambres d’inspiration marocaine (Riad) vous accueillent pour un séjour pas comme les autres.  Au soleil levant, on contemple la vieille ville comme un marin revenant des Indes, sur la terrasse privée. Ou alors derrière les jardinières, depuis le jacuzzi…

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Google Plus

4 personnes aiment ça · J'aime
· Plus d'info